L'oreille de Villette

 

LLP - Quelles sont actuellement les problématiques les plus récurrentes rencontrées par les radios françaises ?


JFV - Il y a plusieurs types de problématiques. Globalement, les patrons de radio, des programmes, d'antenne ou du marketing maîtrisent le produit radio et VCM Agency n'a pas la prétention de leur apprendre leur métier. Il m'arrive néanmoins de rappeler à certains quelques règles fondamentales, souvent oubliées, à cause d'une espèce de routine lorsque l’on a ce sentiment de bien faire les choses sans nous apercevoir que nous nous éloignons du sujet d'où cette intervention d'un regard extérieur, même quand tout va bien.
La concurrence bouge. Les formats et les positionnements évoluent. Doit-on vieillir avec son public ou rajeunir sa cible sans trop bouleverser l'audience ? Voilà le type de questions que j’entends.  
C'est également chercher et trouver le petit plus de la programmation en prenant plus de risque tant sur la forme et le contenu de l'animation que dans la pertinence des propos de l’animateur, dans la manière dont il va séduire son public, dans l'habillage et les messages que nous souhaitons faire passer à travers celui-ci.

Les autres interrogations concernent les opérations de communication et de promotion. Croiser l’image de sa radio avec des événements déjà existants n’est plus suffisant.  Même si, pour des raisons stratégiques ou concurrentielles, il est important d'y participer, il s'agit aujourd'hui de créer un événement singulier.

 

LLP - Pour terminer cette saison, sereinement, que conseilleriez-vous aux radios ?


JFV - Pour terminer cette saison sereinement et songer déjà à la prochaine, je dirai qu'il est important d'écouter sa radio ainsi que la concurrence sans faire de copier-coller même si c'est dans la nature humaine de reproduire ce qui fonctionne déjà. Faire preuve d'audace, prendre plus de risques sans tomber dans l’élitisme ou encore renforcer ses équipes… Attention à force de lisser les formats, les vitrines brillent moins… Alors, ne faudrait-il pas apporter plus de folie sur les antennes en ayant une certaine souplesse dans le coaching, le management et les règles d'antenne ? Arrêtons peut-être de mettre les animateurs en cage. On n'est pas au zoo…

 

Jean-François Villette a débuté la radio en 1981 et aujourd'hui je suis toujours très heureux de vivre de ma passion depuis déjà 3 décennies. Radios locales tourangelles, le début d'une belle aventure, puis il passe par  Vibration, RFM, Canal +, GLEM, TF1, Voltage, MFM, NRJ, Chérie FM Océan indien, Radio Star Méditerranée  Lagardère… Ma société est donc divisée en 3 secteurs : le consulting radio, la création de radios numériques sur mesure et le développement de projets musicaux.

 

Tous les articles de Lalettre.Pro RADIO le Site, à lire ici